Arrêtez de flinguer vos candidatures avec vos CV !!!

par Caroline Guichet (Emergences RH)

cv 1

J’ai longtemps hésité à écrire un article sur le CV … sujet banal… thématique archi traitée… le marronnier des blogueurs ! Et pourtant, maintenant cela ne me fait plus rire… Tandis que mes jeunes collègues se marrent devant un énième CV «à deux balles» ; «has been» ; «brouillon» ; «des années 80» ; «Où on y comprend rien »… mes dents se grincent et en mon for intérieur je peste : « Mais ce ce n’est pas possible ! Ce n’est pourtant pas si compliqué ! Alors pourquoi flinguer sa candidature dès le départ ? » Je ne vais pas y aller par quatre chemins… mais avant, petite précision : Quelle est ma légitimité ?

Recruteur depuis plus de 15 ans, je suis aujourd’hui responsable du sourcing et de l’expérience candidat au sein du cabinet de recrutement Emergences RH. Dans ce cadre, tous les jours, j’ouvre, scrute et sélectionne des dizaines de CV (en moyenne 80 par jours, le double le lundi).

cv 2

Dans une autre vie, j’ai pendant 10 ans évolué au sein de l’ANPE puis de Pôle Emploi, je connais bien le monde de l’insertion et ses wagons de conseillers passionnés, débordés mais aussi parfois largués et déconnectés du monde de l’entreprise… L’on peut dire la même chose des innombrables acteurs de l’insertion professionnelle des conseillers et/ou des donneurs de leçons du style : « Un cv ce n’est que sur une page ! »… « Le mieux est de faire un CV « compétences » »… « Vous voulez travailler dans la communication …alors adoptez le CV créatif ! »…

Enfin, moi-même j’ai dû à maintes reprises m’atteler à la tâche : rédiger, mettre en forme, actualiser et communiquer mon CV.

Au final, les leçons que j’en tire aujourd’hui, c’est que seul un artisan recruteur peut réellement vous conseiller en la matière… Je ne parle pas du DRH ou encore du dirigeant d’un cabinet de recrutement ou autre journaliste RH, mais réellement de l’assistant ou le chargé de recherche …celui qui se coltine tous les matins « les entrants » pour sélectionner les candidats qui seront conviés à un rdv… et ceux qui recevrons un courrier de réponse négative.

cv 3

1/ Nommez votre CV par un nom de fichier correct et si possible sous un format .pdf Mettez-vous à la place du recruteur qui doit sauvegarder tous les CV reçus dans un même fichier. Facilitez-lui la tâche en nommant votre fichier simplement par vos prénom et nom et éventuellement votre titre de poste. Inutile de vous dire le nombre incalculable de fichiers que je dois renommer. Dernièrement pour un poste de technicien informatique, mon client, de manière assumée, a refusé tous les CV en format Word. Un peu surprise et l’alertant sur l’aspect discriminant d’une telle pratique, j’ai ensuite entendu son argument : « nous avons besoin de personnes qui vont traiter nos données de manière confidentielle ». Aujourd’hui, envoyer un CV en format .pdf est synonyme de sérieux. Même si on sait que nous pouvons aisément détourner un format Acrobat, protéger son CV en format .pdf semble être du bon sens, gage de sérieux et de soin apporté à un document qui somme toute, a son importance.

cv 4

Petite attention aussi au poids de votre CV, nous le verrons plus bas… vous devez bannir toutes les illustrations qui vont venir alourdir votre CV et parfois le rendre impossible à joindre quand vous cliquez sur un bouton « postulez ».

2/ Attention aux rubriques compétences «poudre de perlimpinpin» Hormis pour les jeunes diplômés ou pour les intérimaires cumulant d’innombrables petites expériences… je suis contre les rubriques compétences à rallonge ! Du point de vue du recruteur, nous allons toujours accorder plus de crédit à une compétence contextualisée dans un cadre bien précis, avec des contraintes et des objectifs spécifiques, sans parler de la date où cette compétence a été mise en oeuvre. Dit autrement, mentionner que vous savez manager aura toujours plus de poids si vous nous précisez dans quel cadre ? Avec combien et avec quelles typologies de collaborateurs ? Et pour quels résultats ? En termes de crédit accordé, il y a une réelle différence entre le fait de citer la compétence « management » au milieu d’une liste d’autres compétences (style d’inventaire à la Prévert), et le fait de détailler cette même compétence après avoir cité et daté une expérience en précisant concrètement vos attributions, vos interlocuteurs et vos résultats (bref … des éléments de contexte).

cv 5

3/ Attention à votre photo… Comment faut-il le dire, l’écrire et le crier ? Arrêter d’illustrer vos CV par des photos hors cadre, de mauvaise qualité ou encore des photos « tue l’amour » … Comprenez celles nous incitent surtout à appuyer sur « Eject » et non pas celles qui nous poussent à décrocher notre téléphone pour en savoir plus !

Pour la faire courte :

Un fond neutre (stop aux photos dans votre salon, en soirée ou devant la faïence de votre salle de bain…)

Une bonne qualité (pas de photos de photos, ou celles trop pixélisées, aux couleurs délavées….)

Un bon cadrage (non aux selfis dans votre voiture, aux photos sur l’autel de l’église ou d’une mairie où vous relevez la tête avec un sourire béa ; aux photos avec un format soit trop petit soit disproportionné au reste de votre document…ou encore aux photos de pied devant votre moto ou votre voiture… (je vous assure c’est du vécu !)

Une tenue appropriée (évitez les robes bustier), privilégiez les tenues professionnelles. Votre personnalité aura tout le loisir de s’exprimer une fois que vous serez en poste mais pour l’instant il faut mettre toutes les chances de votre côté et en attendant de connaître le dress code de la boîte de vos rêves, minimisez les risques !

Et surtout une bonne posture : ouverte, souriante et engageante. On en a marre des tueurs en séries ou des coincé(e)s aux lèvres pincé(e)s ! Je grossi le trait volontairement… Mais pourquoi, la plupart des photos CV présentent des personnalités fermées, ternes et impassibles ? C’est un mystère… Qui a dit qu’il fallait faire la tête ou paraître autoritaire pour être sérieux ? Si vous me trouvez cette personne j’aurai deux mots à lui dire…

4/ Des coordonnées complètes et immédiatement visibles Nous avons encore tous les jours des CV sans adresse mail, ou avec des numéros de téléphone hors service, ou encore ceux où il faut balayer de long en large son regard pour … enfin trouver l’endroit où figure le moyen de contacter le candidat. Mettez-vous à la place du lecteur et pensez à son "Expérience Recruteur". Petits conseils :

Insérez des espaces entre vos chiffres afin de faciliter la composition de votre numéro de téléphone ;

Précisez votre identifant skype, cet outil est de plus en plus utilisé par les recruteurs (profitez-en au passage, pour adapter votre photo Skype) ;

Vous pouvez insérer un lien vers vos profils en ligne sur Viadéo et/ou LinkedIn

cv 6

5/ Soyez précis et concret Sur ce point il faut être stratégique, vous devez au maximum donner des indications concrètes et précises de vos réalisations.

Si vous êtes comptes clés : citez quelques noms de vos clients.

Si vous êtes standardiste, précisez le nombre de lignes que vous gérez en simultané.

Si vous êtes responsable logistique, parlez-nous de l’étendue du parc de véhicules ou du nombre de tournées que vous gérez, du type de marchandises transportées et encore des différentes personnes que vous managez…

etc…

Les résultats atteints sont également importants comme les contraintes gérées et les apprentissages réalisés… Pensez mots clés et résultats… Stratégiquement il faut en amont repérer les compétences et les activités citées dans l’offre d’emploi à laquelle vous postulez, pour ensuite les glisser à bon escient dans vos documents de candidatures (mail, cv et lettre de motivation).

6/ Halte aux logos !! Ce n’est pas moi qui le dis mais mes clients. Sachez que si moi je vous parais assez « cash » dans mes propos, ce n’est rien par rapport aux DRH et aux managers opérationnels… Illustrer vos expériences par les logos des employeurs pour lesquels vous avez travaillé est à la fois redondant, inutile et pire … donne une connotation « dépassée » à votre CV. Il en est de même vis à vis des pictogrammes du style la petite enveloppe devant votre adresse mail ou encore le téléphone pour votre numéro de portable…

cv 7

7/ Bannissez les cadres ou pavés de texte Ce point est stratégique et pourtant, nulle part, je l’ai vu mentionné dans les « conseils CV » qui parsèment internet. Aujourd’hui, un CV envoyé sur une boîte mail a de fortes chances d’être intégré dans un CRM ou base de données comportant, d’une part, des rubriques standards : nom, prénom, tel, mail, adresse, entreprise, poste et, d’autre part, une rubrique « aperçu des pièces jointes ». Le CV qui comporte des images, des colonnes, des pavés de texte ne pourra pas avoir les éléments clés de son CV repris dans le CRM et en plus sera très peu lisible … à moins d’ouvrir la pièce jointe … opération facultative et chronophage. Mon point de vue est le suivant : l’originalité de votre CV ou encore son esthétisme passe après sa lisibilité.

cv 8

J’en profite également pour vous conseiller d’éviter les cadres de couleur… sans parler des arrières-plans foncés qui épuisent nos cartouches d’encre !

8/ Gardez-en sous le pied pour l’entretien Un CV peut tenir sur deux pages voir trois selon l’étendue de votre carrière mais pas sur 10 ! Une fois encore, pensez à l’expérience que vous allez faire vivre à votre recruteur. Vous devez lui faciliter la tâche en privilégiant une présentation de vos informations sous forme de liste et non pas sous la forme de gros paragraphes. Un CV n’est pas une lettre, le style littéral n’est pas approprié. Enfin vous devez opérer un savant dosage entre communiquer suffisamment d’informations pour valoriser votre profil mais aussi ne pas tout mettre sur la table afin de garder des informations à détailler en entretien avec le recruteur.

cv 9

9/ Une mise en forme simple, élégante et zéro défaut Vous l’avez compris, mieux vaut parier sur la sobriété et ne pas trop sortir du cadre. Les recruteurs ont leurs repères et regardent toujours un CV de haut en bas en partant du haut à gauche. Je vous conseille de conserver une ou deux couleurs, un sens de lecture de haut en bas, en respectant l’ordonnancement de vos informations de manière anti-chronologique c’est à dire en partant de vos expériences les plus récentes (idem pour vos formations). Ce qui nous intéresse ce sont vos dernières expériences et pas le contraire ! On trouve encore de nombreux CV qui ne respectent pas cet usage… dommage… Tous les détails sont importants et doivent être homogènes : police de caractères, sauts de ligne, espaces, majuscules, mise en gras, soulignement, ponctuation, puces… J’allais oublier l’essentiel qui semble évident pour tout le monde, et, pourtant … croyez moi c’est loin d’être le cas : l’orthographe !

10/ Communiquez un vrai CV et non pas un profil Indeed ! Vous êtes de plus en plus nombreux à ne plus utiliser votre CV, au profit de votre profil Indeed. Le plus souvent, ce dernier est insipide et ressemble aux vieux CV rédigés par l’ancêtre « Rédac CV » de feu l’ANPE (les plus vieux savent de quoi je parle !). Il est en de même pour les profils Cadremploi ou vos profils linkedIn (où l’export en format .pdf , bien souvent, se traduit par une multitude de pages dont on ne peut revoir, hélas, la mise en forme).

cv 10

En option vous pouvez intégrer une rubrique «références professionnelles». Cela rassure, même si cela peut être biaisé… Ceci étant, si vous avez de la place et surtout si vous avez des référents professionnels de qualité ne vous en privez pas. Je m’arrête là, mais sachez que j’ai longtemps été une adepte des CV originaux, où je pouvais exprimer ma créativité, mon enthousiasme avec l’envie que mon CV sorte du lot… je dois avouer aujourd’hui que mon opinion est tout autre.

 

commercial